"LA COGNITION SOCIALE CONSTITUE UNE VOIE DE RECHERCHE PROMETTEUSE"

Ajouté le 27/04/2016 - 16:21

"LA COGNITION SOCIALE CONSTITUE UNE VOIE DE RECHERCHE PROMETTEUSE"

"Développer en Basse-Normandie, le projet scientifique est assuré par la complémentarité des expertises des équipes de l'ICM et du centre CYCERON de Caen, et la mise en commun des technologies et des protocoles qui seront implémentés sur chaque site."Jean-Pierre Alliard, Délégué Régional ICM Basse-Normandie *Commentaire image: Atrophie mise en évidence en IRM, au centre CYCERON, dans un groupe de 15 patients atteints de démence fronto-temporale, en comparaison avec un groupe de 15 sujets sains. L'atrophie la plus importante (en jaune) concerne principalement les lobes frontaux et temporaux. Ce 1er projet de recherche collaboratif sur les dégénérescences lobaires fronto-temporales (DLFT) a été initié entre l'équipe de recherche de Cyceron à Caen dirigée par le Pr Francis Eustache, et une équipe de recherche à l'ICM à Paris, dirigée par le Pr Richard Lévy. Les DLFT se définissent par une atrophie frontale et temporale antérieure débutant le plus souvent entre 45 et 65 ans. Cet âge précoce d'apparition (touchant des personnes encore dans la population active) accroît d'autant plus leur impact sociétal.  OBJECTIFS: Mieux comprendre les troubles de relations sociales et du comportement rencontrés dans la maladie.Améliorer le diagnostic et la prise en charge des patients atteints de la DLFT.  COMMENT: Les équipes de chercheurs de l'ICM et celles de Caen utilisent trois approches différentes pour mieux comprendre ces troubles: la neuropsychologie, l'imagerie et la génétique.En neuropsychologie, des tests originaux seront réalisés pour mieux connaître les effets de l'âge sur la cognition sociale*, et bien différencier vieillissement normal et vieillissement pathologique. Grâce à l'imagerie biomédicale (IRM et TEP), des renseignements précieux seront collectés pour établir un diagnostic précoce et différentiel au moyen de marqueurs spécifiques.En génétique, une cohorte de sujets pré-symptomatiques, porteurs d'une mutation d'un gène responsable d'une forme de DLFT, sera constituée pour mettre en évidence des marqueurs prédictifs du développement de la démence. *Cognition sociale: capacité à interagir avec autrui.

Bienvenue dans l’espace de la région Basse Normandie

Signature d'une convention de partenariat entre l'ICM et ...

Délégation ICM Basse Normandie

Mission

L'ICM a souhaité associer les travaux scientifiques conduits par des régions reconnues pour leur excellence et leur avance dans des domaines spécifiques.

 

Un projet de recherche commun sur les dégénérescences lobaires fronto-temporales (DLFT) a été retenu en Basse Normandie.

 

Organisation

La délégation régionale de l’ICM est coordonnée par M. Jean-Pierre Alliard. Il est assisté d’une équipe de bénévoles basée à Caen avec notamment M. Jean Carteron et Mme Anne-Marie Alliard auxquels s’ajouteront les personnes bénévoles qui seront  prochainement mobilisées. Cette équipe s’appuie sur une assistante administrative, Océane Pichot.