Le réseau ICM

A Propos de l'ICM

 

Créé à Paris à l'initiative des professeurs Gérard Saillant, Yves Agid et Olivier Lyon-Caen, l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière est la concrétisation d'un nouveau modèle en matière de recherche en neurosciences. En quelques années, l'ICM est devenu un acteur clé de la recherche sur le système nerveux et ses maladies.

 

Traiter et un jour guérir les affections du cerveau et de la moelle épinière nécessite l'existence de grands centres de recherche capables de travailler en réseau. L'ICM est l'un d'entre eux.

 

L'ICM est un centre de recherche de dimension internationale (22 000 m2), sans équivalent dans le monde, innovant dans sa conception comme dans son organisation.

 

En réunissant en un même lieu malades, médecins et chercheurs, l’objectif est de permettre la mise au point rapide de traitements pour les lésions du système nerveux afin de les appliquer aux patients dans les meilleurs délais. 

 

5 axes de recherche prioritaires :

 

    Maladies neurodégénératives et vieillissement : Maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson, sclérose latérale amyotrophique

    Maladies du développement, pathologie de la glie et réparation : Sclérose en plaques, tumeurs cérébrales, maladie de Charcot

    Excitabilité neuronale, transmission nerveuse et maladies associées dont l'épilepsie : Epilepsie, maladies de l'excitabilité membranaire

    Cognition, émotion, action : Troubles comportementaux, motivation, autisme, schizophrénie, dépression

    Traumatismes du crâne et de la moelle épinière, neuroplasticité : Paraplégie, tétraplégie

 

Pour en savoir plus : http://icm-institute.org

 

Pourquoi un réseau en région ?

 

Pour augmenter l’efficacité des recherches et accélérer les découvertes, l’ICM a mis en place une stratégie régionale. Des programmes de recherche collaborative seront menés localement aves des pôles d’excellence scientifique sur le territoire. En créant les délégations régionales l’ICM souhaite renforcer ses relations avec les donateurs et les acteurs économiques à l’échelle locale et développer des relations privilégiées avec des partenaires de recherche. Ainsi l’ICM met en place progressivement des partenariats scientifiques sur le territoire où les équipes de recherche de l’Institut à Paris travaillent conjointement avec des équipes de recherche locales sur un projet collaboratif.

 

Organisation

 

Les délégations régionales de l’ICM fonctionnent grâce à l’engagement de nombreux bénévoles. Elles travaillent en réseaux avec le siège de l’ICM.

 

Chaque région est organisée autour d’un Délégué régional qui pilote les actions de l’ICM et mène des actions de Communication avec l’appui d’un Ambassadeur, personnalité locale.

 

Cette démarche sera étendue progressivement à d’autres régions sur différentes thématiques liées aux maladies du système nerveux.